Programme

Adolescents 2.0 : les enjeux du numérique

Notre époque est marquée par des transformations majeures. Après l’écrit, l’imprimerie, nous connaissons actuellement la troisième révolution, celle du numérique. Une mise en ordre du monde marquée par l’instantanéité, l’ubiquité mais aussi par une porosité entre le virtuel et le réel, est désormais à l’oeuvre.

Première génération 2.0, les adolescent·e·s évoluent dans un environnement social augmenté où espace présentiel et cyberespace se côtoient. Bavardages en ligne sous couvert d’anonymat, mises en scène sur les réseaux sociaux, représentations de soi dans les jeux de rôle : une subjectivité nouvelle est-elle en train d’émerger ? Des façons inédites d’explorer le vivre ensemble, pourraient-elles voir le jour ?

Nous interrogerons les rapports entre l’école et le numérique : l’utilisation du digital permet-elle de se développer, de grandir et d’apprendre autrement ? Nous tenterons de comprendre comment les adolescent·e·s consomment, participent et produisent de la culture grâce aux technologies de l’information et de la communication. Nous nous demanderons si au-delà de leurs usages, les outils ont des effets sur le développement psychologique : les modes de pensée des jeunes et leurs capacités d’apprendre sont-ils en train de muter ?

Que nous apprennent ces jeunes connectés ? Comment parler avec eux des univers virtuels et entendre ce qui s’y dit ? Quelles contributions apportent les Psychologues de l’Education Nationale au sein des équipes dans l’éducation au numérique ? Dans quelle mesure, notre profession est-elle concernée par les usages des technologies de l’information et de la communication ? Avons-nous mis en place de nouvelles façons de travailler respectueuses de nos publics et de notre déontologie professionnelle ?

A l’heure où l’avis des pairs a autant de valeur que les paroles des professionnel·le·s, comment accompagner dans l’élaboration de leurs projets d’orientation, ces adolescent·e·s qui recourent massivement aux forums de discussion ? Quelles pratiques pouvons-nous soutenir au regard du foisonnement des outils numériques d’aide à l’orientation dont les jeunes sont de plus en plus avides ?

Comment parler des métiers à la jeune génération alors que les compétences tendent à s’effacer au profit de la capacité à connecter entre elles les ressources immatérielles ? Aujourd’hui un travailleur sur deux connaît une organisation classique du travail mais les modèles d’entreprise évoluent : le travail nomade se développe, les plateformes collaboratives virtuelles se multiplient. Avec de telles mutations sociétales, allons-nous assister à un éclatement ou bien à un renforcement des collectifs de travail ?

Les défenseur·se·s d’une école 2.0 prônent l’abandon de la structure scolaire au profit de la culture des écrans. D’autres estiment que seule l’acquisition d’une culture générale solide peut prémunir les citoyens des avancées du numérique. Dans un monde de plus en plus complexe, l’Ecole va-t-elle se transformer ?

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page